Nautic, salon nautique de Paris

Samuel Le Bihan, un parrain engagé pour la 59ème édition du Nautic

Issu d’une famille de marins et ayant passé une partie de son enfance dans la rade de Brest, Samuel Le Bihan a gardé un fort attachement au milieu marin et a développé une sensibilité pour le respect des environnements naturels.

Très engagé, il a notamment œuvré comme administrateur d'Action Contre la Faim (ACF) et a documenté l'état d'urgence au Libéria, en Mongolie, au Darfour et en Haïti. 

 

Earthwake : la résistance aux déchets plastiques est déclarée!

C'est avec d'anciens compagnons d'ACF que Samuel Le Bihan a créé Earthwake en 2014, une association qui lutte contre les déchets plastiques en offrant des solutions pour les revaloriser. 

L’acteur français présentera d’ailleurs lors du Salon Nautique de Paris le projet Chrysalis. Une machine mobile et low-tech permettant de transformer les déchets plastiques en carburant et ainsi alimenter des générateurs d’électricité dans des pays en développement et des régions isolées qui ont des besoins en électricité. 

Une bonne solution de transition afin que les déchets plastiques ne rejoignent pas l'océan ! 

Plus d'infos sur les projets Earthwake

 

 

Un parrain qui fait écho à la démarche éco-responsable Cap Bleu lancée par le Nautic 2019

Earthwake, l’association de Samuel Le Bihan, sera présente sur l’Espace Bleu du salon (Hall 1), aux côtés d’autres acteurs engagés pour la préservation de l’environnement marin et littoral.

«En nous faisant l’honneur d’être le parrain du Nautic 2019, Samuel Le Bihan nous rejoint dans notre volonté d’aller encore plus loin en matière de transition environnementale. Son engagement, avec son association Earthwake, fait écho à notre démarche éco-responsable sous le label « Cap Bleu »  salue Alain Pichavant, Commissaire Général du Nautic

Au-delà de l’Espace Bleu dédié aux enjeux environnementaux, cette démarche Cap Bleu amène le Nautic à compenser intégralement le bilan carbone de ses visiteurs* et à s’engager dans plusieurs actions concrètes pour réduire son impact environnemental : 

  • utilisation de matériaux recyclables, 
  • valorisation des moquettes et des emballages plastiques de protection des bateaux, 
  • mise en place de zones de tri pour les exposants et les visiteurs,
  • réduction de 30% de sa consommation d’électricité.

*24 000 palétuviers seront plantés au Myanmar, en collaboration avec Starboard pour compenser le bilan carbone des 220 000 visiteurs attendus. 

Réserver sa place au Nautic

x

Newsletter

Inscrivez votre email pour être tenu(e) informé(e) de l'actualité relative au Nautic de Paris !