Nautic, salon nautique de Paris

Espace Bleu - Le Nautic prend le cap de la transition écologique et solidaire

Chaque année, le Salon Nautique de Paris occupe 130 000 m² de la Porte de Versailles. Evènement majeur de la filière nautique française, les 825 exposants y présentent un millier d’embarcations et accueillent plus de 200 000 visiteurs. Sous un nouveau label Cap bleu, le Nautic 2019 s’engage dans une démarche éco-responsable.

Prendre vos billets

 

Sensibiliser, Informer, Promouvoir : l’Espace Bleu

Ce nouvel espace situé dans le hall 1 accueillera notamment :

  • Les deux éco-organismes de la filière nautique, créés par la Fédération des Industries Nautiques : APER et APER-PYRO. Unique au monde, l’APER doit déconstruire 20 000 bateaux en fin de vie d’ici à 5 ans. Créée en 2016, l’APER-PYRO a collecté l’an passé 24 tonnes de déchets pyrotechniques grâce à un réseau de plus de 560 points de collecte. 
  • Un village des associations. Earthwake, RespectOcean, la Fondation de la Mer, la classe IMOCA, Pavillon Bleu (Association Teragir) et d’autres acteurs engagés. Objectif : se relayer pour sensibiliser le grand public et présenter leurs actions concrètes en faveur de la préservation de l’environnement marin et littoral. 
  • A découvrir également sur cet espace : des sessions de pitchs et d’autres événements novateurs, comme le Volvo Cars Recycl’Art, une performance artistique axée sur le développement durable animée par notre partenaire officiel Volvo Car France

Voir le planning prévisionnel des interventions

 

Eviter, Réduire, Compenser (ERC) : le Nautic s’engage !

Inscrit dans la stratégie européenne pour la biodiversité, le principe « ERC » a pour objectif de limiter les impacts d’un projet sur l’environnement. Concrètement, cela conduit le Nautic 2019 à réduire son impact en optant : 

  • pour des matériaux réutilisables comme les cloisons, le mobilier, les ponts lumières. Le bois réutilisé a une durée de vie de 10 à 15 ans, 
  • pour des matériaux recyclables. 35 000 m² de moquettes et 450 m³ d’emballages de protection des bateaux seront envoyés dans une filière de revalorisation,  
  • pour une meilleure gestion des déchets. Des zones de tri pour les déchets des exposants et 20 points de collecte pour les visiteurs seront mis en service. Le Nautic prévoit de traiter 36 tonnes de papier, de bois, de carton, de plastique et de verre,
  • pour une réduction de sa consommation électrique. En lien avec VIPARIS, propriétaire du site de la Porte de Versailles, elle sera réduite d’environ 30% (via économies de chauffage, éclairage LED, travaux d’isolation des halls…),
  • pour des actions de compensation carbone. Après la compensation du bilan carbone de sa course de paddle en 2018, et grâce à son partenaire Starboard SUP France, le Nautic prévoit d’élargir son action pour compenser cette année intégralement le bilan carbone de ses visiteurs, en plantant 24 000 palétuviers au Myanmar.

"Tout évènement de l’ampleur du Nautic génère invariablement des impacts forts sur l’environnement. Conscients de nos responsabilités, nous avons voulu, avec la Fédération des Industries Nautiques (FIN), nous engager pour réduire l’empreinte écologique du salon. Chacun à son niveau doit pouvoir apporter une contribution concrète. 2019 est une première étape, nous savons que les marges de progression restent importantes. A l’horizon 2022, nous souhaitons avoir diminué nos émissions de CO2 de 50% et réutiliser 90% des produits servant à l’aménagement du Nautic."

Alain Pichavant, commissaire général du Salon

    Prendre vos billets

    x

    Newsletter

    Inscrivez votre email pour être tenu(e) informé(e) de l'actualité relative au Nautic de Paris !